Accueil
thales.png

Abidjan une ville intelligente : Thalès, Orange Côte d’Ivoire et Huawei ensembles pour renforcer la sécurité à Abidjan

2019-05-22
Orange Côte d'ivoire

La ville d’Abidjan a de grandes ambitions en matière de sécurité. Pour lutter contre l’insécurité, la menace terroriste et protéger ses citoyens, elle s’appuie sur l’expertise technologique de Thales, Huawei et Orange Côte d’Ivoire. Grâce à une solution complète et unifiée de sécurité urbaine, les autorités bénéficieront d’une technologie de pointe reposant sur la vidéoprotection et une supervision centralisée.

Ville de près de 5 millions d’habitants, la ville d’Abidjan fait face à de nombreux enjeux sécuritaires. Outre les enjeux d’ordre public et les défis liés à l’urbanisation croissante du pays (gestion du trafic routier, contrôle des frontières), le Gouvernement ivoirien et les autorités de la ville entendent réduire le taux de criminalité et renforcer les actions en matière de lutte anti-terroriste. Pour répondre à ces nombreux défis, la ville d’Abidjan ambitionne de devenir une « ville intelligente » (en référence au concept de « smart city »), capable de gérer l’ensemble des flux d’informations pour assurer la qualité de ses services de sécurité et de transport.

Les trois industriels sont en train de mettre en œuvre une solution complète et ouverte au service de la sécurisation de la ville d’Abidjan, s’inspirant du programme développé par Thales à Mexico. Véritable tour de contrôle unifiée de la ville, la solution déployée comprendra plus de 1 000 caméras de vidéoprotection et permettra une supervision centralisée au sein de cinq centres de commandement principaux (un poste de commandement central et quatre postes de commandement de zone) et 36 commissariats. En donnant aux opérateurs une vision de la situation sur le terrain en temps réel, la solution « intelligente » facilite leur travail au quotidien et les aide à prendre la meilleure décision au bon moment, et ainsi à engager et protéger les forces d’intervention présentes sur le terrain tout en renforçant l’efficacité de leur intervention, en permettant d’également d’informer directement la population.

Le déploiement a débuté peu avant l’été 2017 et centralise actuellement plusieurs centaines de caméras opérationnelles. La solution répond d’ores et déjà aux besoins des autorités en sécurisant tous les événements organisés à Abidjan. Elle a notamment permis la supervision des 8es Jeux de la Francophonie (du 21 au 30 juillet 2017) qui ont accueilli 500 000 spectateurs et du Sommet UA-UE (29 et 30 novembre 2017) réunissant plusieurs milliers de participants dont près de 80 chefs d’Etats et de gouvernements. A la demande des autorités ivoiriennes, le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité avec en particulier la DITT (Direction de Informatique et des Traces Technologiques), l’ANSUT (Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications) et le BNETD (Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement), Thales, Huawei et Orange Côte d’Ivoire ont conçu un projet évolutif, pouvant être étendu à d’autres villes sur le territoire. A ce jour, le déploiement du système de vidéo surveillance est effectif et fonctionnel.

Ces articles peuvent vous intéresser